Coworking pour professionnels et étudiants » Blog » égalité des chances

Étiqueté égalité des chances

Le coworking où le talent prime sur l’argent – CP

Comment démocratiser le coworking et permettre ainsi à tous d’entreprendre ? Comment permettre aux étudiants et professionnels de se rencontrer ? Comment briser les barrières sociales à l’entrepreneuriat tout en visant l’excellence ? Le Mab’Lab, nouvel espace de coworking parisien financé avec le budget participatif de la mairie, propose un début de solution.

Un défi : démocratiser la réussite

La société française est fascinée par l’image de l’entrepreneur : ⅔ des étudiants voudraient monter leur entreprise et cet engouement dépasse largement cette tranche d’âge. L’idéal d’un travail sur mesure, d’une réalisation individuelle, de l’égalité de tous pour entreprendre résonne dans l’imaginaire de notre pays. Néanmoins, la réalité contredit cet idéal. “Nous ne sommes pas tous égaux pour entreprendre, au Mab’Lab on s’est fixé un double enjeu : d’une part casser la barrière financière, d’autre part offrir des formations, des moyens matériels et événementiels pour démocratiser la réussite.” explique Elifsu Sabuncu, directrice de l’espace.

Un lieu où le talent prime sur l’argent

La plupart des dispositifs d’aide aux entrepreneurs ou à l’insertion professionnelle se concentrent sur l’accompagnement et les formations. Mais quand il s’agit d’avoir un lieu où travailler, les places sont très chères. Le prix moyen d’un poste de coworking à Paris était de  350€ en 2014. L’accès à ce type d’espaces de travail suppose un saut financier difficile pour de nombreux d’entrepreneurs, et carrément impossible pour les étudiants. “Face à un marché inabordable nous parions que nos tarifs mensuels de 10€ à 72€ par mois nous permettent d’offrir un lieu où le talent primera sur l’argent dans la sélection des coworkers”, explique Diego Le Gallou qui anime le Mab’Lab.

Egalité des chances dans l’entrepreneuriat

“Aujourd’hui, l’innovation est presque un réflexe pour une génération qui rêve de changer le monde. “ comme le dit Mylène Aboukrat, entrepreneure, dans un article où elle dénonce le marketing de l’entrepreneuriat. Le problème de fond est qu’entreprendre n’est pas simple ni donné à tout le monde, cela demande beaucoup d’humilité, d’apprentissage, et de moyens pas toujours accessibles. “L’entrepreneuriat suppose d’avoir un important capital social et culturel, seuls les lieux de l’économie du savoir comme les coworking, les grandes écoles et la famille offrent accès à cela. Il y a un enjeu à démocratiser l’accès au coworking.”, dit-on au Mab’Lab. En effet, dans cet espace aux 180 places on accueille consultants, freelances, startupers et étudiants qui forment un écosystème pour apprendre, travailler et développer son réseau. “Il reste beaucoup à faire pour stimuler l’égalité des chances dans l’entrepreneuriat et nous espérons que ce projet en inspirera d’autres”, affirme Ywan Penvern, directeur général de Frateli Lab.